F.C.N.A

Le forum des supporters du Football Club Nantes Atlantique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kita

Aller en bas 
AuteurMessage
Fcnafan06
Admin
avatar

Nombre de messages : 453
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Kita   Sam 18 Aoû - 11:55

Que pensez vous du nouveau président de Nantes, Waldemir Kita??

Dans l'équipe j'ai lu qu'il avait déjà dirigé Lausanne sports, qui avait fait fait faillite juste après son départ... Pas tres rassurant.

En tout cas il dit qu'il va s'investir, c'est déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fcna4ever.1fr1.net
ln_44

avatar

Nombre de messages : 320
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Kita   Sam 18 Aoû - 15:48

A première vue, il peut être interessant. Il veut se réorienté sur la formation (délaissé depuis quelques années déjà), il s'interesse au foot (pas comme Dasault) et veut s'investir pleinement dans le club.

Après, en ce qui concerne Lausanne c'était différent:

1) C'était sa première expérience en tant que dirigeant
2) il est plus riche actuellement (et ca compte)
3) il est entouré de personnnes comme Flores qui connaissent bien le club
4) le contexte n'est pas comparable

Surtout ce qu'il faut retenir de Lausanne et éviter qu'il le fasse à nantes c'est tout ce qui concerne les contrats des joueurs.
Certains joueurs de Lausanne n'était pas lié au club mais à la société qu'il dirigeait. Donc lorsqu'il est parti, les joueurs n'étaient pas sous contrat avec le club. Kita possèdait encore les droits de plusieurs joueurs (Marcin Kuzba, Yehven Lutsenko et Pape Thiaw) pendant plusieurs années après son départ. Il certifie avoir versé la totalité de la somme des différentes ventes de joueurs au club mais...
C'est en partie à cause de ce problème de droit et contrat que Lausanne à fait faillite mais pas seulement...

A chacun de se faire son idée surtout que je pense qu'on ne sauras jamais ce qu'il c'est réellement passé!
Pour l'instant, il a l'air de bien s'investir et de s'imposer au club. A voir à la fin de saison pour faire un premier bilan...

Si je retrouve l'article avec la portrait de Kita, je vous mettrai le lien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ln_44

avatar

Nombre de messages : 320
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Kita   Sam 18 Aoû - 15:55

Article paru dans l'équipe du 30 juillet 2007

Kita, l’homme pressé

Le repreneur du FCNA, au parcours professionnel exemplaire, cherche une reconnaissance sportive.

SA VIE, C’EST SON OEUVRE. Aussi loin que remontent ses souvenirs d’enfant polonais, Waldemar Kita, né en 1954, est un entrepreneur qui a voulu construire et remplir sa vie. Il en reste une volonté de tout contrôler, d’être reconnu, même s’il s’agit, dit-il, du cadet de ses soucis. Sa personnalité intrigue ou fascine. Il est à la fois passionné, complexe, charmeur, travailleur, exigeant, instinctif, catholique, malin, extrêmement déterminé. Il ne supporte pas le manque de respect. Son père était colonel dans l’armée polonaise, en pleine période communiste. Après son décès, il quitte le pays, à quinze ans, avec sa mère et deux valises, pour la France, plus exactement pour La Mure (près de Grenoble). Il s’inscrit à la faculté de droit puis poursuit, à Paris, une formation d’opticien orthométriste. C’est le début d’une remarquable aventure. En 1987, il fonde Cornéal SA, une société spécialisée dans la conception et la fabrication d’implants intraoculaires qui, rapidement, va devenir leader sur le marché français et quatrième groupe mondial. Cornéal, cotée jusqu’en 2002 sur le second marché à Paris, emploie 350 employés, possède son siège à Paris et son laboratoire dans la banlieue d’Annecy. Le lauréat du grand prix de l’entrepreneur 1995 fonctionne comme un visionnaire, en investissant 10 % des dépenses annuelles dans la recherche. En 2005, le chiffre d’affaires culmine à 56 millions d’euros.

Lausanne,
le mauvais souvenir

Le 2 janvier 2007, il a vendu sa société, dopée par une judicieuse diversification dans les produits pour la médecine esthétique et dermatologique (50 %du CA). Le Juvéderm, un produit atténuant les rides du visage, lui a ainsi ouvert le marché américain. Une belle opportunité. La vente de Cornéal à l’Américain Allergan (producteur du Botox) s’est conclue à 180M€, un des plus beaux coups de l’année, et a rapporté à Waldemar Kita, propriétaire à 75 %, 145 M€. Aujourd’hui, « WK » est devenu un homme qui pèse lourd et possède du temps libre pour voyager sur son nouveau bateau et s’adonner à sa passion du football. La ténacité de WK se mesure également à sa volonté de devenir un grand président de club. Cet ancien joueur amateur, détenteur du diplôme d’entraîneur (1er niveau), connaît bien le football. Mais son bilan tranche avec son parcours professionnel. L’homme d’affaires est resté sur sa faim en n’obtenant pas Nantes (1998) ni Nice (2001), après avoir été approché par Grenoble.
Sa seule expérience de dirigeant, Waldemar Kita l’a exercée de 1998 à mai 2001 en tant que président du club de Lausanne Sport. Mais, après un sursaut sportif (Coupe de Suisse en 1999 et un seizième de finale de Coupe de l’UEFA perdu contre… Nantes, 3-4, 1-3, en 2001), le grand club helvète (7 titres nationaux) s’était retrouvé affaibli, notamment par de multiples opérations de transfert – plus d’une cinquantaine sous sa présidence – parfois surprenantes à partir de 1999 (voir L’Équipe du 29 décembre 2002).
Financièrement exsangue, le club centenaire a été pour la première fois rétrogradé en Deuxième Division (2002) avant d’être dissous (2003) (1). En reprenant le contrôle d’une société anonyme qui, juridiquement et légalement pour la Suisse, détenait les joueurs de Lausanne Sport, Waldemar Kita avait longtemps conservé des droits sur Marcin Kuzba, Yehven Lutsenko et Pape Thiaw. « À chaque vente de joueurs, j’ai toujours remis la totalité des sommes à l’Association (le club) afin qu’elle puisse continuer à vivre sans avoir de dettes », avait-il alors précisé.
Pour 9,5 M d’investissement global, WK avait rêvé d’un autre destin sportif. Saura-t-il tirer les renseignements de son expérience suisse ? L’avenir le dira très rapidement. À l’hiver 2000, il s’était confessé : « J’ai beaucoup appris à Lausanne. D’abord, je suis venu trop vite, parce qu’on est venu me chercher. J’en ai pris plein la tête à tous les niveaux. »

L’échec ne fait pas partie de son langage. Son retour à Nantes rallume sa lampe magique et lui redonne l’avantage, après le premier échec dans sa tentative de reprise en 1998. Waldemar Kita possède plus de liens avec quelques personnalités nantaises qu’avec la ville elle-même. Son métier l’a amené à côtoyer la famille Sourdille, fondatrice, à Nantes, de l’une des rares cliniques consacrées à l’ophtalmologie (2). En 1998, Philippe Sourdille avait même adressé une lettre au maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, pour soutenir le dossier de son ami Kita. Pascal Praud, nantais, journaliste à TF 1 et LCI, figure dans l’entourage de l’homme d’affaires. Waldemar Kita a toujours été séduit par le style nantais et le travail de Jean-Claude Suaudeau.
Et c’est à un ancien défenseur international de la maison canaris (1965-1969), Claude Robin, qu’il avait confié la politique sportive de Lausanne Sport.

Waldemar Kita revient cette fois en vainqueur avec son propre style et ses convictions. Nantes va découvrir un patron qui dort peu, assoit son pouvoir sur l’argent et entend se mêler de tout.
En novembre 98, le quotidien suisse Le Matin l’avait interrogé sur sa conception du « payeur décideur » : « Les jours de match, vous avez l’habitude de prendre place sur le banc et d’aller dans les vestiaires. Est-ce la place d’un président ? » Réponse : « Dans ma conception de ce que doit être un président, oui…Je veux être au même niveau que l’équipe (…), savoir ce qui se passe à l’intérieur. » Sur ce point, Kita n’a pas changé. Nantes est tout simplement son nouveau challenge, une tranche de sa vie, de son oeuvre.
MARC CHEVRIER
(1) Le nouveau club, FC Lausanne Sport, créé en 2003, a, depuis, retrouvé la D 2 Suisse.
(2) Edgar Davids, alors milieu de terrain de la Juve, avait été opéré en septembre 1999.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ln_44

avatar

Nombre de messages : 320
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Kita   Sam 18 Aoû - 15:58

Article de l'Equipe du 3 août 2007

Kita, première

Ce soir, les Nantais vont découvrir leur nouveau patron. Ils ne sont pas forcément au bout de leurs surprises.

LE « TOUT SAUF DASSAULT » a fait son oeuvre.
Dégoûtés par le désintérêt de l’avionneur pour leur club, les Nantais ont accueilli avec un enthousiasme certain l’arrivée au FCNA de Waldemar Kita. Sa prise de pouvoir a eu lieu hier après-midi à Paris. Comme prévu, la Socpresse, la filiale de Dassault, lui a cédé sa participation dans le club. Il en possède donc désormais 96 % des parts.
L’homme d’affaires d’origine polonaise, dont la nomination a également été avalisée par les représentants du personnel, fera ses premiers pas, ce matin, à la Jonelière. Ensuite, il a prévu de rallier Châteauroux pour voir sa nouvelle équipe à l’oeuvre. Pour le moment, Kita joue sur du velours. Il pourra difficilement faire pire que ses prédécesseurs Rudi Roussillon et Jean-Luc Gripond, qui ont laissé le club en L 2 avec une ardoise, sur le dernier exercice, supérieure à 10 M€. Mais il devra nécessairement faire mieux qu’à Lausanne s’il ne veut pas voir sa popularité s’effondrer.
Devenu propriétaire du club suisse en 1998, juste après une première OPA manquée sur le FC Nantes, Kita s’est retiré, trois ans plus tard, avec une image très controversée. Sous son règne, le « LS » a pourtant remporté l’une de ses neuf Coupes de Suisse (1999) et mené trois campagnes européennes, la plus héroïque, en 2000, s’achevant au troisième tour de la Coupe de l’UEFA contre Nantes (3-4,1-3) après un exploit au tour précédent face à l’Ajax Amsterdam (1-0, 2-2). « Sur le plan sportif, témoigne Fabio Celestini, je me suis régalé pendant deux saisons. Je sais qu’à Lausanne M. Kita a été très critiqué. Mais les Suisses n’aiment pas tellement voir des étrangers prendre la direction de leurs clubs. »


Lausanne-Sports
dissous à cent sept ans

Ce point de vue est minoritaire dans le canton de Vaud. « Certes, sous sa présidence, nous avons eu de bons joueurs et de bons résultats, admet François Malherbe, un des responsables, à l’époque, du club des supporters.C’est lui qui est à l’origine de notre centre de formation. Le problème, c’est qu’il a doté le club d’un train de vie énorme. Et, quand il est parti, on a coulé parce qu’il nous a laissé des joueurs avec des salaires impossibles à assumer. On ne sait pas vraiment où est passé l’argent, notamment celui provenant de la vente des joueurs. »
En marge de l’association, Kita contrôlait Lausanne-Sports par le biais de la SA du Lausanne-Sports Football, dont le but social consistait à « détenir et gérer le secteur du football professionnel du Lausanne-Sports ». C’est cette SA, d’une nature plutôt répandue en Suisse, qui jouissait des droits liés aux contrats des joueurs et percevait les indemnités de transfert. Pendant son ère, plus d’une cinquantaine de transactions ont été réalisées. Kita a toujours juré avoir versé à l’association les fruits de la vente des joueurs. Seules certitudes : il a lâché le club en 2001 mais est resté à la tête de la SA jusqu’au 21 mars 2002, date de sa mise en liquidation. Le 4 juin 2002, le LS a été envoyé en D 2 pour des raisons financières. Il ne pouvait pas faire face à une dette de 4 millions de francs suisses, plus de la moitié de son budget. Le club n’échappera pas à la faillite, le 20 mai 2003. Il est dissous à cent sept ans. La nouvelle association, baptisée FC Lausanne-Sport, repart en 2e Ligue Interrégionale.

Énormément d’investigations ont été menées pour tirer au clair la faillite du LS, mais Kita n’a jamais été condamné par la justice suisse. Au cours de son mandat suisse, le Franco-Polonais a dévoilé quelques facettes de son personnage. « Je garde de lui le souvenir d’un patron passionné, qui dit ce qu’il pense, avec qui j’ai bien eu deux ou trois fâcheries sans gravité. En 2000, il m’a permis de partir à l’étranger (à Troyes) », témoigne Celestini. À Lausanne, Kita avait pris l’habitude d’assister au match depuis le banc de touche. Son tempérament trop bouillant a parfois conduit les arbitres à le renvoyer en tribune.

Sa légende raconte qu’une grave blessure a eu raison de son talent de footballeur. Michel Der Zakarian, que Kita voulait remplacer par Jean-Pierre Papin, est prévenu : à Lausanne, son nouveau patron n’a jamais hésité à s’immiscer dans le domaine technique.
Trois entraîneurs l’ont fréquenté. Pierre-André Schürmann, qui a pris la succession de Georges Bregy, conserve un souvenir amer de cette collaboration.
« L’équipe changeait chaque saison, mais je crois quand même avoir amené le club très haut, estime celui qui dirige désormais les Espoirs suisses. J’ai dû entrer dans un système d’achat et de vente de joueurs. » Un système dont personne ne connaît vraiment, à ce jour, les tenants et les aboutissants. Plus riche et plus libre depuis qu’il a vendu Cornéal, sa société d’implants intraoculaires, au début de l’année, Kita veut être un président actif. Les Nantais ne devraient pas s’ennuyer.

RAPHAËL RAYMOND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fcnafan06
Admin
avatar

Nombre de messages : 453
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Kita   Dim 19 Aoû - 0:31

Ok ça me rassure.

Je pense qu'il peut être pas mal en effet, surtout s'il réinjecte du blé dans le centre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fcna4ever.1fr1.net
webmaster fcna
Admin
avatar

Nombre de messages : 174
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Kita   Lun 3 Sep - 12:48

je pense que c'est dur de faire pire que l'ancien ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fcna.olympe-network.com
Evilkevin



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Kita   Lun 3 Sep - 13:01

Je pense que son argent peut beaucoup nous apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fcnafan06
Admin
avatar

Nombre de messages : 453
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Kita   Lun 3 Sep - 16:05

héhé ^^
comme quoi la thune et le foot ça fait pas tout le temps deux allez nantes

d'ailleurs, bizarrement, plus y'a de blé dans le foot, plus Nantes baisse dans la hiérarchie ^^
et oui quand on tire plus les bénéfices quand on forme des joueurs c'est ce qui arrive (Cannes).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fcna4ever.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kita   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kita
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» waldemar kita
» FCNA/Waldemar KITA
» Nikita dite Kita
» WALDEMAR KITA : LE CAUCHEMAR CONTINUE
» FC Nantes : bientôt la fin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F.C.N.A :: Actualité :: Vie du club-
Sauter vers: